Le Jury de la 22ème édition

 

Bruno Solo, président du jury !

Après avoir animé le Top 50 et Le Plein de Super sur Canal+ avec Yvan Le Bolloc’h, vous triomphez ensemble avec la série Caméra Café. Les sept saisons se déclineront en deux longs métrages et près de soixante adaptations dans le monde. Associé à de nombreuses comédies…

Lire tout le texte de présentation

Après avoir animé le Top 50 et Le Plein de Super sur Canal+ avec Yvan Le Bolloc’h, vous triomphez ensemble avec la série Caméra Café. Les sept saisons se déclineront en deux longs métrages et près de soixante adaptations dans le monde. Associé à de nombreuses comédies (La vérité si je mens !, Jet Set, Restons groupés), c’est à la télévision que vous montrerez une autre facette de votre talent, plus dramatique, avec Jusqu’à l’enfer d’après Georges Simenon ou en incarnant le rôle titre de Accusé Mendès France. Vous êtes l’un des Deux flics sur les docks ou un gendarme enquêtant sur une affaire de piraterie sur nos terres dans Meurtres à Saint-Malo avant de prendre Un avion sans elle sur M6 et de donner la réplique à Alix Poisson dans L’enfant que je n’attendais pas que nous verrons en mai sur France 2. Dans L’Accident (série de 6 x 52 minutes pour France 3), en plus de jouer le rôle principal, vous co-produisez et vous co-écrivez l’adaptation de ce roman américain. Avec votre société Solo’n Co vous produisez également Tout contre elle de Gabriel Le Bomin pour Arte et vous préparez un long métrage écrit par Gilles Taurand et adapté du roman Spirales de Tatiana de Rosnay. Toutes ces activités ne vous empêchent pas de mener une brillante carrière sur les planches et d’être mis en scène par Ladislas Chollat, Jean-Luc Moreau ou encore Hélène Vincent pour la pièce Baby qui vous vaut une nomination aux Molière en 2018.

Bruno Sanches

La petite bio

Les femmes jalonnent votre carrière artistique. Cinq vous ont dirigé au cinéma (Martine Dugowson dans « Les Fantômes de Louba », Isabelle Mergault dans « Enfin veuve », Melissa Drigeard, dans « Jamais le premier soir », Charlotte de Turckheim dans « Qui c’est les plus forts ? » et Léa Frédeval dans « Les Affamés »), Coline Serreau a fait de vous au théâtre l’un de ses trois hommes face à leur couffin et vous êtes vous-même l’une des femmes de votre vie. En effet, depuis 2012, vous formez, sur Canal+, le célèbre duo « Catherine & Liliane » au côté d’Alex Lutz. Ce dernier vous a mis en scène dans ses deux longs métrages « Le Talent de mes amis » et « Guy » dans lequel vous incarnez son fils. Dans la rubrique record du monde, on peut vous attribuer celui du plus grand nombre de personnages interprété par un même acteur dans un seul film : 46000. Dans « Santa et Cie » d’Alain Chabat vous jouez 46000 lutins.

Julie Bernard

La petite bio

Par superstition, nous exigeons d’avoir au moins un représentant belge dans notre jury. Après Margaux Chatelier et Natacha Régnier, c’est donc à vous, Julie Bernard, qu’incombe cette mission. Vous connaissez parfaitement l’amitié franco-belge puisqu’elle était au cœur du film « Rien à déclarer » dans lequel vous jouiez la sœur du douanier francophobe Benoît Poelvoorde et la compagne de son ennemi juré incarné par Dany Boon. Vous viendrez ensuite en Bretagne pour « Nos plus belles vacances » de Philippe Lellouche avant de plonger dans « Le Cœur des hommes 3», d’intégrer « L’idéal » de Frédéric Beigbeder ou vous immerger dans le film interactif « Tentale ». Au théâtre, vous aimez « Boire, fumer et conduire vite » et à la télé vous incorporez les « Section de recherches » avant de vous livrer un « Duel au soleil » avec Gérard Darmon et de profiter d’« Un si grand soleil ».

Sylvie Flepp

La petite bio

Les deux courts métrages que vous avez réalisés, (Décroche Pénélope ! et Sept ans et demi de réflexion) ont été récompensés dans tous les plus grands festivals dont celui de Brest. Votre histoire d’amour avec la Bretagne et avec les courts métrages continue puisque vous avez joué dans ceux de deux réalisateurs amis du Dinard Comedy Festival, Hubert Blanchard et Fred Cavayé. Dans celui de ce dernier, Chedope, vous donnez même la réplique à notre président Xavier Lebreton. Toujours en Bretagne, on vous retrouve au générique de Au cœur du mensonge qui marque votre troisième collaboration avec Claude Chabrol après Une affaire de femmes et Betty. Pierre Boutron, Laurent Heynemann et Nicole Garcia vous dirigent au cinéma tandis que Richard Guedj et Bernard Murat (cinq fois) vous mettent en scène au théâtre. En 2004, dès sa première saison, vous intégrez le quartier du Mistral sous les traits de Mirta Torres dans la série Plus Belle la Vie.

Andy Cocq

La petite bio

Il paraît que pour avoir une brillante carrière, il est de bon ton d’avoir autant de lettres dans son nom que dans son prénom. Alain Delon, Jean-Paul Belmondo et Jean Reno en sont la preuve. Vous aussi. Les nombreuses disciplines que vous pratiquez ne viendront pas le démentir. Vous démarrez en tant que danseur dans l’émission Les Années Tubes animée par Jean-Pierre Foucault. Le spectacle Il était une fois Bobino vous permet de montrer que vous savez aussi chanter. Après Mégalopolis au côté de Francis Lalanne, vous êtes Ziggy dans Starmania version 1999. Suivront Emilie Jolie et Le Soldat Rose. Alors qu’Isabelle Nanty met en scène Garçon manqué votre premier one-man-show, vous jouez au cinéma dans Stars 80 et dans Les Nouvelles aventures d’Aladin. Fidèle pensionnaire de l’émission d’Arthur Vendredi, tout est permis, vous avez repris début 2019 le rôle de Zaza Napoli dans La Cage aux folles.

Marie-Paule Belle

La petite bio

Avant « The Voice », il y avait « Chapeau », une émission de radio-crochet que vous remportez et qui vous permet d’enregistrer votre premier 45 tours chez CBS. Le public découvre la pianiste surdouée que vous êtes avec le titre Wolfgang et moi. Après une tournée nationale avec Serge Lama, vous êtes disque d’or avec l’énorme succès La Parisienne, chanson dont les paroles ont été écrites par Françoise Mallet-Joris et Michel Grisolia. Zaz redonnera une nouvelle vie à ce standard en 2014. Vous participez à de nombreuses bandes originales de films dont Ma femme s’appelle reviens de Patrice Leconte en collaboration avec William Sheller. Tout en poursuivant votre carrière musicale (avec notamment le spectacle De Belle à Barbara qui voit se côtoyer vos chansons et celles de la dame en noir), vous vous adonnez aux joies des planches avec des pièces de Labiche (Si jamais je te pince ! au théâtre des Bouffes-Parisiens) ou avec l’incontournable Les Monologues du vagin.

Oldelaf

La petite bio

La tristitude, c’est quand on n’a pas Oldelaf dans le jury du Dinard Comedy Festival. Fort heureusement nous avons la joititude de vous avoir avec nous cette année. Pensionnaire de la scène dinardaise (moult cartes blanches et plateaux vous ont été consacrés), vous êtes un célèbre chanteur de rock qui fêtera son anniversaire dix jours après la clôture (comme ça nous n’aurons pas à organiser de soirée orgiaque pendant notre événement). Vous débutez votre carrière en 2000 avec le groupe Oldelaf & Monsieur D (avec notamment la chanson Le café qui nous tient en éveil depuis sa sortie en 2006) avant de poursuivre votre chemin plus égoïstement en 2010 après avoir croisé celui des Fatals Picards. Vous connaissez un nouveau succès un an plus tard avec cette fameuse Tristitude, véritable phénomène de société que vous déclinerez dans de nombreuses émissions dont Faites entrer l’invité de Michel Drucker sur Europe 1. On vous retrouve également en Cheval à Bascule dans la comédie musicale Le Soldat Rose 2 et chaque jeudi en 2016 dans À la bonne heure pour Stéphane Bern sur RTL.

Lola Dewaere

La petite bio

C’est sous la direction de Myriam Boyer, partenaire de votre père dans Série Noire, que vous débutez dans le téléfilm La Vie devant soi tandis que Charlotte de Turckheim vous offre un premier rôle dans Mince alors ! Au théâtre, après avoir croqué dans La Biscotte d’Antoine Beauville, vous endossez le rôle titre de La Véritable histoire de Maria Callas et faites Une Folie sous la direction de Francis Huster. A la télé, Ligne de mire vous permet de remporter le prix d’interprétation au Festival de Luchon et la série Crime à… vous entraîne dans le Luberon et dans l’Hérault aux côtés de Florence Pernel et de Guillaume Cramoisan. Le 12 avril dernier, les téléspectateurs ont découvert massivement sur France 2 le pilote d’Astrid et Raphaëlle, un Sherlock Holmes à la française dans lequel vous incarnez une commandante impulsive faisant équipe avec une documentaliste autiste Asperger. Toujours sur France 2, on vous retrouvera prochainement dans la série d’anticipation La Dernière vague.